Accueil du site > Actualités

Soutenances de thèses

publié le , mis à jour le

Agenda

Soutenance de Thèse

    • Autoritarisme de droite et changement d’attitude dans le conditionnement évaluatif
      22 novembre - 14:00 - Amélie Bret

      Résumé : L’ autoritarisme de droite (Right Wing Authoritarianism ; RWA) est une co-variation du conservatisme social, du traditionalisme et de l’autoritarisme. Une des caractéristiques du RWA est une moindre malléabilité des attitudes dans le temps. Cependant, ce lien entre RWA et rigidité des attitudes a été très majoritairement observé dans le cadre de l’étude des relations inter-groupes. Ces études se concentrent sur le lien entre le RWA et le changement d’attitude envers des groupes réels. Si l’intérêt de ces travaux est indéniable, il n’est pas possible d’y examiner la formation et le changement d’attitude de manière contrôlée. En effet, l’étude des groupes sociaux réels implique des effets de contexte ou des préconceptions sociales dans la formation et le changement d’attitude. Dans cette thèse, nous nous intéressons à la compréhension du RWA dans le changement d’attitude au sein d’un cadre standardisé et contrôlé : le conditionnement-contre-conditionnement évaluatif. À travers 11 expériences, nous avons testé si le RWA prédisait un plus faible changement d’attitude envers des stimuli nouveaux et artificiels. Nous avons alors pu observer que le RWA est négativement associé à la sensibilité au contre-conditionnement. Cet effet, présent dans la grande majorité de nos expériences, a été modulé en fonction des caractéristiques du conditionnement- contre-conditionnement. Plus précisément, la quantité d’informations contre-attitudinales disponibles, la présence d’instructions ou encore la diminution des ressources attentionnelles modulent le lien entre RWA et changement d’attitude. Dans l’ensemble, ces résultats corroborent l’hypothèse d’un plus faible changement d’attitude lié au RWA pour des stimuli nouveaux et artificiels.

      Lieu : BSHM - Salle A6
      1251 av Centrale Domaine universitaire St Martin d'Hères 38400

      Notes de dernières minutes : Jury :
      Dr. Jessica Mange
      Pr. Armand Chatard
      Dr. Armelle Nugier
      Pr. Dominique Muller
      Directeurs : Martial Mermillod & Olivier Corneille


    • Soutenance de thèse
      30 novembre - 14:00 - Elena HOYAU

      Résumé : Résumé
      Lors du vieillissement sain, et malgré une augmentation de la fréquence d’apparition du manque du mot, les personnes âgées manifestent une préservation des performances comportementales de dénomination orale d’objets (DO). De ce fait, nous faisons l’hypothèse que les personnes âgées mettent en place des stratégies efficaces de récupération et de sélection de l’information lexicale. Dans ce travail de thèse, nous avons utilisé une approche méthodologique multimodale afin d’évaluer la nature de ces stratégies. Nous nous sommes plus spécifiquement intéressés aux mécanismes de réorganisation cérébrale ainsi qu’aux activités sociales comme facteur de réserve cognitive. Ce travail de thèse se décompose en cinq études et aborde une perspective homogène (effet de l’âge) et hétérogène (effet des performances) du vieillissement. Nos résultats mettent en évidence l’existence de différents mécanismes de compensation associés au vieillissement sain. Tout d’abord, nous observons que les personnes âgées sont plus lentes que les jeunes adultes lors de la DO, mais obtiennent un taux de précision similaire. D’après la perspective homogène, le maintien des performances de DO s’expliquerait par le recrutement d’une stratégie de nature sémantique. Au niveau cérébral, nous observons une augmentation de l’asymétrie intra-hémisphérique gauche des régions temporo-pariétales chez les personnes âgées, ainsi qu’un transfert de la connectivité normalement observée du gyrus frontal inférieur (GFI) gauche sur le gyrus temporal latéral au gyrus temporal médial gauche. D’après la perspective hétérogène, le maintien des performances de DO s’expliquerait par l’utilisation d’une stratégie de nature exécutive qui se reflète par une réduction de l’asymétrie inter-hémisphérique frontale chez les personnes âgées dont les temps de réponse de DO sont courts. Par ailleurs, nous proposons que l’encodage lexico-phonologique module également le taux de précision de DO, au regard du lien entre la connectivité effective du GFI gauche sur le gyrus temporal supérieur gauche et le taux de précision de DO. Enfin, nous observons une relation significative entre la fréquence de participation aux activités sociales (collectives) et les performances de DO. Cette relation est partiellement médiée au niveau cérébral par l’activité du gyrus frontal supérieur médian gauche via un mécanisme de réserve neurale. Sur la base de nos résultats, nous proposons un modèle neurocognitif des stratégies de récupération et de sélection de l’information lexicale, utilisant une approche multimodale et plurifactorielle du vieillissement sain.
      Mots-clefs : vieillissement sain, dénomination orale d’objets, stratégies cognitives, traitement sémantique, fonctionnement exécutif, imagerie cérébrale, réserve cognitive.

      Lieu : Bâtiment IMAG, Auditorium

      Notes de dernières minutes : Jury : Monica Baciu, Université Grenoble Alpes, directrice de thèse Laurence Taconnat, Université Tours, rapporteur Emmanuel Mellet, Université Bordeaux, rapporteur Stéphanie Mathey, Université Bordeaux, examinateur Pascal Hot, Université Savoie Mont Blanc, examinateur


    • Soutenance de thèse Bertille SOMON
      4 décembre - 00:00 -


    • Soutenance de thèse Mélody MAILLIEZ
      7 décembre - 00:00 -


Ajouter un événement iCal