Accueil du site > Actualités

Séminaires LPNC

par Rafael Laboissiere - publié le , mis à jour le

Agenda

Séminaires

    • Les troubles neuro-visuels chez l’enfant en pratique clinique
      25 janvier 2019 - 13:00 - Michèle Mazeau

      Résumé : L’impact des troubles neurovisuels chez l’enfant est particulièrement délétère, compromettant nombre des apprentissages. Mais sous ce terme, on trouve une grande variété de troubles, tant en ce qui concerne leurs possibles mécanismes sous-jacents (exécutifs, attentionnels, oculomoteurs, visuo-spatiaux) que leur symptomatologie. Nous discuterons des spécificités et des inter-relations entre ces différents troubles, et de l’importance (ou non ?) de les différencier en clinique.

      Lieu : amphi MSH


    • Understanding Human Face Recognition with Fast Periodic Visual Stimulation
      5 février 2019 - 13:00 - Bruno Rossion - Face Categorization Lab, CRAN, Université de Nancy

      Résumé : The human brain has an astonishing ability to recognize faces. Yet, there is still very little agreement in the scientific community about how this fundamental brain function should be optimally measured. Here I will advocate the use of fast periodic visual stimulation with a variety of methods to capture the human brain’s efficient, automatic and rapid visual discrimination and generalization processes subtending face recognition.


    • The functional neuroanatomy of timing
      12 mars 2019 - 13:00 - Jennifer Coull - Laboratoire de Neurosciences Cognitives, Marseille

      Résumé : Functional neuroimaging studies of time perception frequently employ duration judgement tasks (“is this stimulus shorter/longer than another ?”), which typically identify a frontostriatal network for timing (SMA, inferior frontal cortex, basal ganglia). Yet duration judgements are not the only way of measuring how accurately time is perceived. Being able to predict when relevant events are likely to occur allows us to orient attentional resources to the predicted moment in time, thereby enhancing how quickly and accurately events are processed. Speeded response times (RT) to temporally predictable events are therefore another, more indirect, measure of the internal representation of time. Indeed, they may even be a more suitable method for studying timing in cognitively fragile populations. In contrast to duration judgement tasks, the performance benefits of temporal predictability implicate left parietal cortex in a context-independent manner. Neuroanatomical differences in duration judgement versus temporal prediction paradigms reflect distinct functional mechanisms for processing the same underlying representation of time, which itself may be represented more fundamentally in context-specific sensorimotor processing regions of the brain.

      Lieu : BSHM A6


    • Mémoire et action tout au long de la vie
      26 mars 2019 - 13:00 - Mathieu Hainselin - Centre de Recherche en Psychologie : Cognition, Psychisme et Organisations, Amiens

      Résumé : L’action joue un rôle prépondérant dans la mémoire et de nombreux processus cognitifs, avec un intérêt croissant au cours des dernières années, comme en témoigne le développement exponentiel des recherches dans le cadre de l’embodied cognition. Nous nous intéressons particulièrement à l’effet de réalisation de l’action (ERA, enactment effect en anglais) – meilleure performances en rappel pour une action lorsqu’elle est réalisée que lorsqu’elle est lue – et aux processus cognitifs et thymiques associées, dans une perspective lifespan. Les travaux sur cette thématique permettent d’interroger les processus en jeu à un niveau fondamental ainsi que de développer des recherches appliquées pour améliorer les performances dans les milieux scolaires, au travail et en clinique.


Ajouter un événement iCal