Accueil du site > A la une

Publication - Perception des visages et mouvements des yeux

publié le

Publication - Perception des visages et mouvements des yeux

"La perception des visages influence la programmation des mouvements des yeux" - L’article de Louise Kauffmann, Carole Peyrin, Alan Chauvin, en collaboration avec des chercheurs du Gipsa-Lab est publié dans la revue Scientific Reports.

L’objet et les résultats de l’article apparaissent sur le site de NeuroCog : https://neurocog.univ-grenoble-alpe...

Résumé

Des études antérieures ont montré que les stimuli faciaux provoquent des saccades oculaires extrêmement rapides et involontaires dans leur direction, comparativement à d’autres catégories de stimuli visuels. Dans cette nouvelle étude, nous avons examiné plus en détail dans quelle mesure les stimuli faciaux influencent la programmation et l’exécution des saccades en examinant leur amplitude.

Nous avons réalisé deux expériences à l’aide d’une tâche de choix saccadé : deux images (l’une avec un visage, l’autre avec un véhicule) ont été affichées simultanément dans les champs visuels gauche et droit des participants qui devaient initier une saccade vers l’image (expérience 1) ou vers une croix de l’image (expérience 2) contenant un stimulus cible (un visage ou un véhicule).

Les résultats ont révélé des saccades d’amplitudes plus courtes vers le véhicule que vers les cibles faciales, même si l’on demandait explicitement aux participants d’effectuer leurs saccades vers un endroit spécifique (expérience 2). De plus, les saccades d’erreur avaient une amplitude plus faible que les saccades correctes. D’autres analyses ont montré que les saccades d’erreur ont été interrompues en cours pour déclencher une saccade corrective programmée simultanément.

Dans l’ensemble, ces données suggèrent que le contenu des stimuli visuels peut influencer la programmation de l’amplitude des saccades et qu’une correction en direct efficace des saccades peut être effectuée pendant la tâche du choix de la saccade.

Voir en ligne : Face perception influences the programming of eye movements