Accueil > A la une

L’équilibre vu sous l’angle des neurosciences cognitives

publié le

Le modèle théorique du contrôle de l’équilibre implique deux domaines, l’orientation du corps par rapport à la gravité et la stabilisation du corps par rapport à la base d’appui. La pertinence clinique de ce modèle restait à prouver. Nous venons de démontrer qu’après Accident Vasculaire Cérébral (AVC), l’existence d’un déficit d’orientation verticale dans le plan frontal (latéropulsion) est le principal déterminant des troubles de l’équilibre et de la marche. Dans la phase subaigue d’un AVC de l’hémisphère droite, la latéropulsion explique 90% des troubles de l’équilibre et 66% des troubles de la marche. La latéropulsion étant causée par un biais dans la construction du référentiel de verticalité induit par l’AVC, cette étude illustre l’importance des neurosciences cognitives pour expliquer certains comportement moteurs.

https://www.physiciansweekly.com/lateropulsion-may-explain-gait-balance-after-hemispheric-stroke/

article