Accueil > Projets > ANR

InnerSpeech

publié le , mis à jour le

CORRELATS NEURAUX DE LA PAROLE INTERIEURE

🇬🇧 English Version

Dit-on seize sèches chaises ou seize chaises sèches ?

Entendez-vous votre petite voix intérieure buter en lisant ces mots ? Entendez-vous votre intonation ? Pouvez-vous avoir des dialogues imaginaires ?
L’étude du langage intérieur est restée longtemps l’apanage de la littérature et des sciences humaines. S’appuyant sur l’introspection et la réflexion, les philosophes, psychologues, écrivains, poètes et artistes ont décrit diverses formes de langage intérieur et leurs rôles. La psycholinguistique et les neurosciences cognitives, grâce à leurs outils expérimentaux, peuvent apporter un nouvel éclairage sur les propriétés, les qualités et les mécanismes du langage intérieur. L’objectif du projet de recherche interdisciplinaire INNERSPEECH est de confronter données subjectives (questionnaires et entretiens introspectifs) et objectives (neuroimagerie, électrophysiologie et comportement) pour mieux décrire les mécanismes cérébraux qui sous-tendent différentes formes de langage intérieur, telles que la parole intérieure délibérée, le vagabondage mental ou les ruminations mentales verbales.

Résultats 2014-18 En cours Membres 2014-18 Evénements Publis Grand Public Media Presse Contact


RESULTATS 2014-18


Le but du projet ANR InnerSpeech 2014-2018 était d’esquisser un modèle théorique de la parole intérieure – la production silencieuse de mots dans notre tête – en examinant les corrélats neuraux et physiologiques de différentes formes de parole intérieure, telles que la parole intérieure délibérée (avec notre propre voix ou celle d’autrui, en monologuant ou en dialoguant intérieurement), le vagabondage mental, les ruminations verbales et en confrontant ces mesures objectives à des données subjectives.
Dans le projet InnerSpeech, une démarche multi-paradigme a ainsi été engagée. Les données subjectives sont issues de questionnaires et d’entretiens introspectifs. Les données objectives proviennent de mesures électrophysiologiques, telles que celles de l’activité cérébrale par Imagerie par Résonance Magnétique fonctionnelle (IRMf), de la dynamique cérébrale par électroencéphalographie intracrânienne (iEEG), de l’activité électromyographique (EMG) orofaciale (muscles des lèvres, front), de la variabilité cardiaque, et de mesures comportementales telles que l’interférence motrice.

Sur le plan théorique, le projet InnerSpeech 2014-2018 nous a permis d’esquisser une modélisation neurocognitive, s’inscrivant dans le cadre du contrôle prédictif de l’action, dans laquelle la parole intérieure délibérée est conçue comme émanant de buts multisensoriels, transformés en actions langagières simulées. Chaque état multisensoriel désiré est transformé en commandes motrices (via un modèle inverse), qui sont inhibées. Une copie d’efférence de ces commandes motrices permet (via un modèle direct) de simuler des actions langagières multimodales (phonation, articulation, gestes), qui sont elles-mêmes associées à des percepts multisensoriels (auditifs, visuels, tactiles, proprioceptifs), prédits et traités par notre système sensoriel : la petite voix que nous entendons. Dans ce modèle, la comparaison entre les états sensoriels désiré et prédit génère le sens de l’agentivité, le sentiment d’avoir soi-même produit la voix intérieure. Trois types de verbalisation intérieure peuvent être expliquées dans ce cadre : les pensées spontanées, la parole intérieure délibérée et les hallucinations auditives verbales.

Réseau cérébral de la parole intérieure délibérée : du lemme, issu du gyrus temporal moyen, aux objectifs phonétiques générés dans le gyrus supramarginal, puis à la petite voix perçue auditivement, via la copie d’efférence de la commande motrice, générée dans le cortex frontal inférieur et inhibée par le système de contrôle exécutif.

Les résultats des mesures en IRMf ont permis de comparer les réseaux neuraux activés lorsque nous parlons intérieurement, que ce soit avec notre propre voix ou en imaginant la voix d’autrui (formes monologales), ou bien lorsque nous écoutons de la parole, que ce soit lorsque nous imaginons autrui parler ou lorsque nous entendons réellement autrui parler (formes dialogales). Ces résultats, couplés à ceux issus de questionnaires d’introspection, ont aussi permis de distinguer les réseaux cérébraux de la parole intérieure délibérée de ceux de la parole intérieure vagabonde.


La collecte et l’analyse des données en iEEG chez des patients implantés sont encore en cours.

Les données d’EMG et d’interférence motrice, recueillies en collaboration avec le Laboratoire Inter-universitaire de Psychologie-LIP (Grenoble) et l’Université de Gand (Belgique), suggèrent que le système moteur labial est impliqué dans les ruminations mentales et fournissent des pistes pour les réduire, par la relaxation ou l’inhibition orofaciale.


Des données introspectives détaillées ont été obtenues dans le cadre d’un partenariat avec le programme Monologuer (Centre d’Etudes et de Recherches Interdisciplinaires en Lettres Arts Cinéma-CERILAC, Université Paris Diderot) et sont en cours d’analyse.

Revenir au Menu


EN COURS depuis 2019


Le projet ANR InnerSpeech 2014-2018 a permis, sur le plan fondamental, de mieux comprendre les formes de la parole intérieure. Il offre des pistes thérapeutiques pour la remédiation des ruminations mentales ou des hallucinations auditives verbales et ouvre des perspectives humanistes et sociétales liées au rôle bénéfique de la pratique du langage intérieur dans le développement de la conscience de soi et de la performance cognitive.

Nous poursuivons actuellement nos travaux sur les formes et fonctions du langage intérieur, en confrontant questionnaires phénoménologiques et mesures objectives (comportementales et neurophysiologiques), dans différentes populations (typiques, patients aphasiques, "écouteurs de voix").

Revenir au Menu


MEMBRES


Membres LPNC du projet InnerSpeech 2014-18 :

Chercheuses permanentes
- Monica Baciu
- Hélène Lœvenbruck (coordinatrice)
- Marcela Perrone-Bertolotti

Ingénieurs de recherche
- Sylvain Harquel
- Cédric Pichat

Post-docs
- Romain Grandchamp
- Yanica Klein-Koerkamp
- Lucile Rapin

Doctorant
- Ladislas Nalborczyk

Partenaires du projet InnerSpeech 2014-18 :

- Département Parole et Cognition de GIPSA-lab : Marion Dohen, Maëva Garnier, Pascal Perrier (resp.), Anne Vilain
- UMS IRMaGe : Alexandre Krainik (resp.), Laurent Lamalle, Irène Troprès
- Laboratoire de Neurophysiopathologie de l’épilepsie (CHU de Grenoble, GIN) : Philippe Kahane
- CRNL équipe Dynamique Cérébrale et Cognition, Unité INSERM U1028 (Lyon) : Jean-Philippe Lachaux
- Neurolab (Université de Ferrare, Italie) : Luciano Fadiga
- Cognitive Neuroscience of Schizophrenia Lab (University British Columbia, Vancouver, Canada) : Todd Woodward

Collaborations :

Une partie du projet InnerSpeech est menée en collaboration avec Stéphanie Smadja, Université Paris Diderot, CERILAC, responsable du Programme Monologuer

Revenir au Menu


EVENEMENTS InnerSpeech 2014-18


- 24 janvier 2014 : Réunion de lancement du projet

- 7 Juin 2016 : Workshop on Inner Speech
Invités :
Fernando Martínez Manrique, Universidad de Granada
Agustin Vicente, Ikerbasque Foundation of Science
Stéphanie Smadja, Université Paris Diderot
Programme

- 10 juin 2016 : Soirée de restitution sur les avancées de la collaboration Monologuer-InnerSpeech, destinée aux participants de l’expérience

- 14 novembre 2016 : Journée de travail sur les protocoles EMG et TMS, destinée aux membres du projet InnerSpeech
Invité :
Luciano Fadiga, Université de Ferrara, Italie

- 10-11 février 2017 : Colloque Monologuer-InnerSpeech
Expériences de parole intérieure :
Co-organisé par Stéphanie Smadja et Hélène Lœvenbruck
Lieu : Université Paris Diderot
Programme

- 23 juin 2017 : Journée Scientifique LPNC
Inner language forms, functions and dysfunctions
Invités :
Charles Fernyhough, Durham University
The Voices in our Heads
Agustin Vicente, Ikerbasque Foundation of Science
The linguistic determination of conscious thought contents
Blaise Yvert, BrainTech Laboratory & Thomas Hueber, GIPSA-lab, Grenoble
First steps towards a brain computer interface for speech rehabilitation
Ernst H. W. Koster, Ghent University
The remarkable persistence of negative thought Insights from cognitive science
Stéphanie Smadja, Université Paris Diderot
Literary Representation of Inner Speech Disorders
Romain Grandchamp, LPNC
Brainarium : Immersive brain performance












Programme

Revenir au Menu


PUBLICATIONS


Revues internationales ou Ouvrages

2020

  • Nalborczyk, L., Grandchamp, R., Koster, E.H.W., Perrone-Bertolotti, M., & Lœvenbruck, H. (2020). Can we decode phonetic features in inner speech using surface electromyography ? PLoS ONE, 15(5) : e0233282. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0233282

2019

  • Grandchamp R., Rapin L., Perrone-Bertolotti M., Pichat C., Haldin, C., Cousin E., Lachaux J.P., Dohen M., Perrier P., Garnier M., Baciu M., Lœvenbruck H. (2019). The ConDialInt Model : Condensation, Dialogicality and Intentionality dimensions of inner speech within a hierarchical predictive control framework. Frontiers in psychology, Exploring the Nature, Content, and Frequency of Intrapersonal Communication, 10. doi : 10.3389/fpsyg.2019.02019 - hal-02290943

2018

  • Lœvenbruck, H. (2018). What the neurocognitive study of inner language reveals about our inner space. Épistémocritique, n° 18 : Langage intérieur - Espaces intérieurs / Inner Speech - Inner Space, Stéphanie Smadja, Pierre-Louis Patoine (eds.) - hal-02039667
  • Lœvenbruck, H., Grandchamp, R., Rapin, L., Nalborczyk, L., Dohen, M., Perrier, P., Baciu, M. & Perrone-Bertolotti M. (2018). A cognitive neuroscience view of inner language : to predict and to hear, see, feel. In Inner Speech : New voices, Peter Langland-Hassan & Agustín Vicente (eds.), Oxford University Press, 131-167. - hal-01898992

2017

  • Lœvenbruck H., Nalborczyk L., Perrone-Bertolotti M., Baeyens C., Grandchamp R. (2017). Un cas d’incarnation linguistique : implication du système moteur orofacial dans les ruminations mentales. La cognition incarnée, J. Dokic et D. Perrin (dir.), Recherches sur la philosophie et le langage, N° 33, Vrin, Paris, 297-324, ISBN : 978-2-7116-8423-6. - hal-01887636
  • Nalborczyk L., Perrone-Bertolotti M., Baeyens C., Grandchamp R., Polosan M., Spinelli E., Koster E. H. W. & Lœvenbruck H. (2017). Orofacial electromyographic correlates of induced verbal rumination. Biological Psychology. 127, 53-63. doi : 10.1016/j.biopsycho.2017.04.013 -  hal-01569420v1

2016

2015

2014

Avant le projet
2013

  • Rapin L., Dohen M., Polsan M., Perrier P., Lœvenbruck H. (2013). An EMG study of the lip muscles during covert auditory verbal hallucinations in schizophrenia. J. Speech Hearing and Language Research, 56, S1882–S1893. hal-00926630
  • Vercueil, L. & Perrone-Bertolotti, M. (2013). Short case Report : Ictal inner speech jargon. Epilepsy & Behavior, 27(2) : 307-309.
    2012
  • Perrone-Bertolotti, M., Kujala, J., Vidal, J. R., Hamame, C. M., Ossandon, T., Bertrand, O., … Lachaux, J.-P. (2012). How silent is silent reading ? Intracerebral evidence for top-down activation of temporal voice areas during reading. J Neurosci, 32(49), 17554–17562.
  • Rapin, L., Metzak, P. D., Whitman, J. C., Dohen, M., Lœvenbruck, H., & Woodward, T. S. (2012). Hyperintensity of functional networks involving voice-selective cortical regions during silent thought in schizophrenia. Psychiatry Research : Neuroimaging, 102 (2), 110-117. hal-00734043, PMID : 22703623

Communications (congrès ou colloques)

  • Grandchamp R., Rapin L., Lœvenbruck H., Perrone-Bertolotti M., Pichat C., Lachaux J.P., Baciu M. (2016). Inner Speech with your own or someone else’s voice. Cerebral correlates assessed with fMRI. Society for the Neurobiology of Language (SNL) Conference 2016, London 17-20 August 2016, Poster B66.
  • Lœvenbruck H. (2016). Un cas d’incarnation linguistique : implication du système moteur orofacial dans les ruminations mentales. Editorial meeting du numéro spécial cognition incarnée de la revue Recherches sur la philosophie et le langage, Denis Perrin (ed.), Grenoble, France, 25 mars 2016.
  • Lœvenbruck, H. Grandchamp R., Rapin L., Perrone-Bertolotti M., Pichat C., Haldin, C., Dohen M., Perrier P., Lachaux J.P., Garnier M., Baciu M. (2019). Neural correlates of inner speaking, imitating and hearing : an fMRI study. Proceedings of the 19th International Congress of Phonetic Sciences (ICPhS 2019), Melbourne, Australia, 5-9 August 2019, 1407-1411. Communication orale, hal-02367806
  • Lœvenbruck, H., Grandchamp, R., Rapin, L., Nalborczyk, L., Dohen, M., Perrier, P., Baciu, M., & Perrone-Bertolotti, M. (2018). A neurocognitive predictive model of willful inner speech production. The Probabilistic Brain Workshop, Durham, UK, March 23-24, 2018, Poster
  • Nalborczyk L., Baeyens C., Grandchamp R., Lœvenbruck H., Perrone-Bertolotti M., Polosan M. (2015). Orofacial electromyographic correlates of induced verbal rumination. Conference Embodied and Situated Language Processing : Stepping out of the Frame (ESLP 2015). Lyon – 29-30 July 2015. Poster presentation.
  • Nalborczyk L., Lœvenbruck H., Perrone-Bertolotti M., Baeyens C., Grandchamp R. (2016). Verbal rumination as an embodied orofacial action. First International Conference on Language and Enaction, Clermont-Ferrand, France, June 1-3 2016.
  • Nalborczyk L., Perrone-Bertolotti M., Baeyens C., Keracheva E., Grandchamp R., Spinelli E., Koster E., Lœvenbruck H., (2016). Rumination at the crossroads of embodied inner speech and emotion : facial electromyographic correlates. Consortium of European Research on Emotion (CERE) conference, Leiden, The Netherlands, July 6-7 2016, Symposium 4, Paper 1, Abstract p.101.
  • Nalborczyk, L., Lœvenbruck, H., Keracheva, E., Koster, E., Baeyens, C., Grandchamp, R., & Perrone-Bertolotti, M. (2017). Articulatory suppression effects on verbal rumination. Cognitive Science Arena, Brixen, Italy, 17-18 February 2017.
  • Nalborczyk L., Perrone-Bertolotti M., Baeyens C., Keracheva, E., Grandchamp R., Spinelli E., Koster E. H. W. & Lœvenbruck H. (2017). Verbal rumination as simulated speech. The 10th annual Embodied and Situated Language Processing Conference, Moscow, Russia, 10-12 September 2017.
  • Nalborczyk L., Perrone-Bertolotti M., Baeyens C., Grandchamp R., Spinelli E., Koster E. H. W. & Lœvenbruck H. (2018). Can articulatory suppression disrupt repetitive negative thinking ? The 16th European Workshop on Imagery and Cognition, Padua, Italy, 7-9 June 2018.

Thèse

  • Nalborczyk L. (2019). Understanding rumination as a form of inner speech - Probing the role of motor processes. Thèse en co-tutelle, doctorat de l’EDISCE, Université Grenoble Alpes et doctorat de psychologie de l’université de Gand, Belgique, soutenue le 18 octobre 2019.

Mémoires de Master 1 et 2

  • Nalborczyk L. (2015). Effets de la relaxation orofaciale sur les corrélats physiologiques de la rumination mentale induite. Mémoire de M2R Sciences Cognitives, Grenoble INP.
  • Keracheva E. (2016). Implication du système moteur orofacial dans la production de ruminations mentales verbales : évaluation d’un effet d’interférence motrice. Mémoire de Master 1 Psychologie Clinique. Université Grenoble Alpes.
  • El Helou M. (2017). Les caractéristiques temporelles de la parole à voix haute et de la parole intérieure. Rapport de stage de recherche bénévole, Master 1 MIASHS parcours Double Compétence Informatique et Sciences Sociales, Université Grenoble Alpes.
  • Gautheron F. (2017). Confrontation of fMRI data and answers to phenomenological surveys about inner speech. Mémoire de Master 1 Sciences Cognitives, Grenoble INP.
  • Steinhilber A. (2017). Analyse de données IRMf sur le vagabondage mental verbal. Rapport d’initiation à la recherche en laboratoire, 2ème année ENSIMAG, Grenoble INP.
  • Sonja Banjac (2018). Orofacial electromyographic correlates of visual and verbal induced rumination - A preliminary study. Mémoire M2R Sciences cognitives, Grenoble INP.
  • Olivier Clerc (2018). Neurophysiological correlates of deliberate inner speech and verbal mind wandering. Mémoire M2R Sciences cognitives, Grenoble INP.
  • Marion Daman (2019). Le langage intérieur chez les personnes atteintes d’aphasie : Une nouvelle méthode de mesure. Travail d’Etude et de Recherche, Master 1 de Psychologie parcours Recherche, Université Grenoble Alpes.

Séminaires invités, journées scientifiques de laboratoire

  • Lœvenbruck H. (2014). Langage intérieur et neurosciences
    Séminaire Monologuer, Université Paris 7, Lundi 17 novembre 2014
  • Lœvenbruck H. (2015). Traces neurocognitives du langage intérieur. Mardi 3 novembre 2015. Institut Cochin, INSERM, Paris, Mardi 3 novembre 2015
  • Lœvenbruck H. (2015). Neurocognitive recordings of inner language. Workshop mind-brain project - University of Navarra, Pamplona, Espagne, 13 novembre 2015
  • Lœvenbruck, H. (2017). Le langage intérieur à l’aune des neurosciences cognitives : prédire et s’entendre - Journée NeuroCoG, Université Grenoble Alpes, 6 octobre 2017
  • Lœvenbruck, H. (2018). Le langage intérieur scruté par les neurosciences cognitives : introspection, données neurophysiologiques et modélisation - 28ème session des actualités épileptologiques de l’Association des Neurologues Libéraux de Langue Française, Paris, 13 janvier 2018
  • Lœvenbruck, H. (2018). Cognitive neuroscience tapping inner language : prediction and perception - Conférence organisée par Hearing the Voice, Durham University, Royaume-Uni, 22 mars 2018
  • Lœvenbruck, H. (2018). Des voix dans la tête : introspection, données neurophysiologiques et modélisation neurocognitive - équipe PsyCHIC, SCALab, Lille, 5 juin 2018
  • Lœvenbruck, H. (2019). The ConDialInt Model : a neurocognitive account of condensation, dialogality and intentionality in inner speech - Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education, Université de Genève, 9 décembre 2019
  • Lœvenbruck, H. (2020). Voices in our head : introspection, neurophysiological data and neurocognitive modelling of inner speech - Facultat de Psicologia, Universitat de Barcelona, Catalogne, 16 janvier 2020
  • Nalborczyk, L., Perrone-Bertolotti, M., Baeyens, C., Grandchamp, R., Spinelli, E., Koster, E., Lœvenbruck, H. (2016). Facial EMG correlates of induced rumination and positive effects of relaxation. Journée Scientifique du LPNC, Grenoble, Vendredi 17 juin 2016.

Revenir au Menu


GRAND PUBLIC


2012

2013

  • Perrone-Bertolotti M. (2013). What is that little voice inside my head ? Facultad de Medicina, Pontificia Universidad, Santiago, Chile - août 2013
  • Perrone-Bertolotti M. (2013). What is that little voice inside my head ? Laboratoire de Psychologie Cognitive (LPC, UMR7290), Marseille, France - octobre 2013

2014

  • Chouquet M. & Lœvenbruck H. (2014). Impromptu scientifique « Des voix dans la tête » - Campement scientifique : événement Arts et Sciences en pays d’Apt, avec le groupe n+1, Les ateliers du spectacle - du 24 au 28 septembre 2014
  • Lœvenbruck H. (2014). D’où vient la petite voix qui nous trotte dans la tête ? - Université InterCommunale du Grésivaudan - 14 avril 2014
  • Lœvenbruck H. (2014). Qui est cette petite voix dans ma tête ? - GIN, conférence à destination des lycéens des neuroclasses du lycée Delorme, Isle d’Abeau - Mardi 22 avril 2014
  • Lœvenbruck H. (2014). La petite voix dans la tête - Journées de l’institut Néel – Allevard - Mercredi 21 mai 2014
  • Perrone-Bertolotti M. (2014). The inner voice. "Epileptic seizure in all their states". Grenoble meetings on epilepsy, Grenoble - septembre 2014

2015

  • Lœvenbruck H. (2015). Parole intérieure consciente et inconsciente : de la récitation mentale aux hallucinations auditives verbales - Neurocercle, Grenoble - Mercredi 21 janvier 2015
  • Lœvenbruck H. (2015). Les neurosciences cognitives et les manifestations du langage intérieur - Colloque Points de vue partagés sur la connaissance de l’humain : corps, langage, symptômes, Paris - Vendredi 10 avril 2015
  • Lœvenbruck H. (2015). Les neurosciences cognitives à l’écoute du langage intérieur - Midi Minatec, Grenoble - Vendredi 22 mai 2015
  • Perrone-Bertolotti M. et Grandchamp R. (2015). Notre esprit vagabond et sa petite voix interne - Pint of Science, Grenoble - Mercredi 20 mai 2015

2016

2018

2019

2020

Revenir au Menu


MEDIA


Presse et Portails

  • Science et Vie Junior :
    Contribution au dossier de Carine Peyrières, « Les 10 cerveaux les plus étranges de la planète : Elle entend des voix », N° 327, décembre 2016, p. 34-35.

Radio

  • France Inter : émission "Sur les épaules de Darwin", par Jean-Claude Ameisen
    Aux origines du langage, 13 juillet 2014
  • Radio Canada : émission « divines tentations », par Danièle Grenier
    « La petite voix en vous », entretien avec H. Lœvenbruck, 24 janvier 2015

Télévision

Blogs

Revenir au Menu


CONTACT


Hélène Lœvenbruck
Helene.Loevenbruck@univ-grenoble-alpes.fr
+33 4 76 82 56 75