Accueil du site > Actualités

Soutenances de thèses

publié le , mis à jour le


    • Perception manuelle de la forme des objets chez les enfants prématurés en période néonatale
      10 décembre 2010 - 00:00 - Fleur Lejeune

      Résumé : Thèse présentée en vue de l’obtention du Doctorat de Psychologie Cognitive Par Fleur Lejeune
      Sous la direction de Edouard GENTAZ
      Membres du jury :
      Koviljka BARISNIKOV, Professeur, FAPSE, Université de Genève Thierry DEBILLON, Professeur,Chef du Service de néonatologie, CHU de Grenoble. Chantal JUNKER-TSCHOPP, Professeur, Haute Ecole de Travail Social - Genève Michèle MOLINA,Professeur, PALM, Université de Caen Arlette STRERI, Professeur, LPP, Université Paris Descartes


    • Spécialisation hémisphérique et cartographie du langage chez le sujet sain et le patient épileptique : effet des variables inter- et intra-individuelles. Evaluation comportementale, neuropsychologique et neurophysiologique
      2 décembre 2011 - 00:00 - Marcela Perrone Bertolotti

      Résumé : Thèse présentée en vue de l’obtention du Doctorat de Psychologie Cognitive Par Marcela Perrone Bertolotti Sous la direction du Pr Monica Baciu
      Membres du jury :
      - Monsieur Jean-François Démonet, Directeur de Recherche INSERM, Professeur Université de Lausanne, Leenaards Memory Center, Suisse - Rapporteur
      - Monsieur Jean-Philippe Lachaux, Directeur de recherche INSERM, INSERM U1028 - Centre de Recherche en Neurosciences, Centre Hospitalier Le Vinatier, Université Claude Bernard, Lyon, France - Rapporteur
      - Monsieur Emmanuel Mellet, Directeur de Recherche CNRS, CNRS UMR 5296, Groupe d’Imagerie Neurofonctionnelle, Université Bordeaux Segalen, Bordeaux, France - Examinateur
      - Monsieur Marc Sato, Chargé de Recherche CNRS, GIPSA-LAB, Département Parole & Cognition, CNRS UMR 5216 & Grenoble Universités, France - Examinateur
      - Madame Monica Baciu, Professeur, Université Pierre Mendès-France, LPNC UMR CNRS 5105, Grenoble, France - Directeur de thèse
      Résumé
      Le but de ce travail est d’identifier l’effet de certaines caractéristiques liées aux individus et aux paradigmes expérimentaux sur l’organisation inter-hémisphérique (spécialisation hémisphérique) et intra-hémisphérique (cartographie fonctionnelle) du langage, (a) en condition physiologique chez les sujets sains et (b) en condition pathologique chez des patients présentant une épilepsie focale et pharmaco-résistante. Pour aborder cette question, une approche méthodologique expérimentale pluridisciplinaire a été utilisée. Plus spécifiquement nous avons évalué l’effet des variables inter-individuelles (sexe, préférence manuelle, et caractéristiques pathologiques) et intra-individuelles (opération linguistique, tâche, type de stimuli) sur l’organisation cérébrale du langage. L’un des objectifs de ce travail est de corroborer les données issues de différentes méthodes pour mettre en place un modèle de représentation et de réorganisation langagière, en fonction des facteurs considérés. Un second objectif de ce travail est de proposer aux cliniciens des outils permettant de quantifier la spécialisation hémisphérique chez les patients épileptiques. Nos résultats chez les sujets sains mettent en évidence une interaction entre les variables inter- et intra-individuelles sur le degré de spécialisation hémisphérique et sur la cartographie fonctionnelle du langage. Chez les patients épileptiques, nos résultats préliminaires permettent de mettre en relation les patterns de réorganisation cérébrale et les variables évaluées. L’ensemble de nos résultats montre que la neuropsychologie cognitive et la neuroimagerie fonctionnelle apportent des informations complémentaires nous permettant une meilleure compréhension des mécanismes d’organisation et de réorganisation cérébrale.


    • L’accès au lexique dans la perception audiovisuelle et visuelle de la parole
      5 décembre 2011 - 00:00 - Mathilde Fort

      Résumé : Thèse présentée en vue de l’obtention du Doctorat de Psychologie Cognitive Par Mathilde Fort
      Sous la direction de Sonia KANDEL et Elsa SPINELLI
      Membres du jury :
      - Pascal, BARONE- Directeur de Recherche à l’Université Paul Sabatier, Rapporteur
      - Juan, SEGUI- Professeur Emérite à l’Université Paris Descartes, Rapporteur
      - Pierre, HALLE - Directeur de Recherche à l’Université Sorbonne Nouvelle, Président
      - Ulrich, FRAUENFELDER - Professeur à l’Université de Genève, Examinateur
      - Jean-Luc, SCHWARTZ - Directeur de Recherche à l’Université Joseph Fourier, Examinateur
      - Sonia, KANDEL - Professeur à l’Université Pierre Mendès France, Directrice de thèse
      - Elsa, SPINELLI - Maître de conférences à l’Université Pierre Mendès France, Directrice de thèse
      Résumé
      En situation de perception audiovisuelle de la parole (i.e., lorsque deux interlocuteurs communiquent face à face) et lorsque le signal acoustique est bruité, l’intelligibilité des sons produits par un locuteur est augmentée lorsque son visage en mouvement est visible. L’objectif des travaux présentés ici est de déterminer si cette capacité à " lire sur les lèvres " nous est utile seulement pour augmenter l’intelligibilité de certains sons de parole (i.e., niveau de traitement pré-lexical) ou également pour accéder au sens des mots (i.e., niveau de traitement lexical). Chez l’adulte, nos résultats indiquent que l’information visuelle participe à l’activation des représentations lexicales en présence d’une information auditive bruitée (Etude 1 et 2). Voir le geste articulatoire correspondant à la première syllabe d’un mot constitue une information suffisante pour contacter les représentations lexicales, en l’absence de toute information auditive (Etude 3 et 4). Les résultats obtenus chez l’enfant suggèrent néanmoins que jusque l’âge de 10 ans, l’information visuelle serait uniquement décodée à un niveau pré-lexical (Etude 5).


    • Attention visuelle et traitements pré-orthographique dans la lecture et la dyslexie
      14 décembre 2011 - 00:00 - Muriel Lobier

      Résumé : Thèse présentée en vue de l’obtention du Doctorat de Psychologie Cognitive Par Muriel Lobier
      Sous la direction de Sylviane VALDOIS
      Membres du jury :
      - Soren KYLLINGSBAEK - Professeur à l’Université de Copenhague, Danemark.
      - Pierre JOLICOEUR - Professeur à l’Université de Montréal, Canada.
      - Piers CORNELISSEN - Professeur à l’Université de York, Royaume-Uni.
      - Tatjana NAZIR - Directrice de Recherche au CNRS, Université Lyon 1.
      - Franck RAMUS - Directeur de Recherche au CNRS, Délégation de Paris.
      - Sylviane VALDOIS - Directrice du LPNC, UMR 5105 (CNRS/UPMF), Directrice de thèse.
      Résumé
      Ce travail de thèse a pour objectif d’explorer le rôle de l’attention visuelle dans les traitements visuels précoces en lecture. Il repose sur le cadre théorique du modèle mémoire multitrace de lecture (MTM) et de l’hypothèse du trouble de l’empan visuo-attentionel (VA) dans la dyslexie développementale. La capacité d’attention visuelle est opérationnalisée par l’empan VA, défini comme le nombre maximal d’éléments visuels qui peuvent être traités en parallèle. L’empan VA contribue significativement aux performances en lecture et est réduit chez une partie de la population dyslexique. Une série de trois études a exploré les relations entre l’attention visuelle, l’empan VA et la lecture chez le normo-lecteur. Dans une première étude, nous avons testé si le traitement des lettres dans les tâches de report de l’empan VA était parallèle ou sériel. Dans une deuxième étude, nous avons cherché à spécifier le rôle de l’attention visuelle dans l’empan VA et la lecture. Enfin, dans une troisième étude, nous voulions mettre en évidence à l’aide de l’IRMf l’implication des réseaux neuronaux de l’attention visuelle dans les traitements pré-orthographiques. Ces trois études suggèrent que l’attention visuelle est une composante importante des traitements pré-orthographiques de séquences de lettres. L’objectif de la deuxième série d’études était de montrer qu’un déficit de l’attention visuelle est l’explication la plus plausible du déficit de l’empan VA. Dans une quatrième étude, nous avons confronté les prédictions d’une explication phonologique ou visuelle du déficit de l’empan VA pour une tâche de catégorisation de séquences de caractères. Enfin, une dernière étude a évalué les corrélats neuronaux associés au traitement visuel de séquences de caractères chez des adultes dyslexiques avec trouble de l’empan VA. Ces deux dernières études suggèrent que le trouble sous-jacent au déficit de l’empan VA est bien une réduction de la capacité d’attention visuelle et non pas un déficit des capacités de recodage verbal.


    • Traitement musical dans les troubles du spectre autistique : déficit du traitement global ou surfonctionnement des traitements perceptifs ?
      30 janvier 2012 - 00:00 - Lucie Bouvet

      Résumé : Thèse présentée en vue de l’obtention du Doctorat de Psychologie Cognitive Par Lucie Bouvet
      Sous la direction de Sylviane Valdois et Sophie Donnadieu
      Membres du jury :
      - Pr. Séverine Samson, Université de Lille 3, rapporteur
      - Pr. Laurent Mottron, Université de Montréal, rapporteur
      - Dr. Christine Deruelle, CNRS Université de Montréal, examinateur
      - Dr. Marie Gomot, Inserm Université de Tours, examinateur
      - Dr. Barbara Tillmann, CNRS Université de Lyon 2, examinateur
      Résumé
      Ces travaux ont pour but d’explorer le traitement musical chez les personnes présentant un trouble du spectre autistique (TSA). Cette question a été abordée sous l’angle des traitements global et local dans le cadre des deux théories cognitives dominantes de l’autisme : i) la faiblesse de cohérence centrale et ii) la théorie du surfonctionnement perceptif. Ces deux théories postulent la présence d’un biais de traitement envers l’information locale dans l’autisme provenant, soit i) d’un déficit du traitement global, soit ii) d’une capacité perceptive supérieure. A travers une dizaine d’études, nous avons confronté ces deux théories en manipulant les traitements global et local dans la musique. Nous avons aussi questionné la perception auditive chez ces personnes ainsi que son impact sur des traitements de plus haut niveau. Dans l’ensemble, nos travaux mettent en évidence une plus grande implication des processus perceptifs dans le traitement musical chez ces personnes, allant dans le sens de la théorie du surfonctionnement perceptif. Par ailleurs, certains de nos résultats pointent un mécanisme cognitif central chez les personnes autistes : le mécanisme de cartographie véridique


    • Mécanismes neurocognitifs de la perception visuelle de scènes chez le jeune adulte et leur évolution au cours du viellissement norrmal et pathologique.
      3 décembre 2012 - 00:00 - Benoit Musel

      Résumé : Thèse présentée en vue de l’obtention du Doctorat de Psychologie Cognitive Par Benoit Musel Sous la direction de Carole PEYRIN et Sylvie CHOKRON
      Membres du jury :
      - Monsieur Jean LORENCEAU, Directeur de Recherche CNRS, ICM - Université Pierre et Marie Curie, Paris
      - Monsieur Martial MERMILLOD, Professeur, LPNC - Université Pierre Mendès-France, Grenoble
      - Monsieur Nicolas POIREL, MCF, LaPsyDe, Université Paris-Descartes, Paris
      - Monsieur Patrik Vuilleumier, Professeur - Université de Genève
      - Madame Sylvie CHOKRON, Directeur de recherche, LPP - Université Paris Descartes Paris
      - Madame Carole PEYRIN, Chargé de recherche, LPNC - Université Pierre Mendès-France, Grenoble.


    • Acquisition et utilisation des concepts d’objets chez l’enfant : le rôle des expériences sensorielles et motrices
      23 janvier 2013 - 14:00 - Solène Ambrosi


    • Computational Cognitive Modeling of Information Search using Eye Movement Data
      16 juillet 2013 - 14:00 - Francisco López-Orozco

      Résumé :
      Thèse présentée en vue de l’obtention du
      Doctorat d’Ingénierie de la Cognition, de l’interaction, de l’Apprentissage et de la Création
      Par
      Francisco López-Orozco
      Sous la direction de Benoît Lemaire et Anne Guérin-Dugué
      Le jury sera composé de :
      - Jean-Michel Boucheix - Professuer, U. Bourgogne, Dijon.
      - Mathieu Roche - Maître de Conférences (HDR), U. Montpellier 2.
      - Éric Raufaste - Professeur, Université Toulouse 2-Le Mirail.
      - Anne Guérin-Dugué - Professeur, Gipsa-lab, Grenoble.
      - Benoît Lemaire - Maître de conférences, LPNC Grenoble.

      Lieu : MSH-Alpes1221 avenue centrale, Domaine Universitaire de Grenoble, Saint-Martin d'Hères


    • Atteintes amygdaliennes & troubles émotionnels dans la maladie d’Alzheimer : Apport de nouvelles pistes pour le diagnostic
      1er octobre 2013 - 13:30 - Yanica Klein Koerkamp

      Résumé :
      Thèse présentée en vue de l’obtention du
      Doctorat de Psychologie Cognitive
      Par
      Yanica Klein Koerkamp
      Sous la direction de Pascal HOT et Monica BACIU
      Membres du jury :
      - Béatrice Desgranges, DR, INSERM – Université de Caen – Rapporteur
      - Henrique Sequeira, PU, CNRS – Université de Lille I – Rapporteur
      - David Sander, PU – Université de Genève – Examinateur
      - Olivier Moreaud, Praticien Hospitalier et Neurologue CMRR Grenoble – CNRS – Examinateur

      Lieu : Amphi MSH Alpes


    • Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5

Ajouter un événement iCal